Vers une prime à la casse pour voitures d’occasion ?

Vers une prime à la casse pour voitures d’occasion ?

26 avril 2018 0 Par Jean Louis

Vous souhaitez finir 2018 avec une voiture plus neuve qu’au 1er janvier ? La proposition d’une prime à la casse pour les véhicules d’occasions pourrait exaucer votre souhait, à condition de convaincre le ministre de l’Economie et des Finances.

Prime à la casse : une idée ambitieuse

Relancer le marché du neuf tout en améliorant le parc des véhicules d’occasion : voici le défi que cherche à relever le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA), qui rassemble les professionnels du secteur. Pour y parvenir, l’organisation vient de remettre à Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, un livre blanc contenant des propositions pour aider le marché de la voiture d’occasion. Parmi les pistes évoquées figure notamment idée d’une prime à la casse pour les véhicules d’occasions. Selon Ariel Cabanes, directeur de la prospective et des affaires publiques à la CNPA, cette réforme constitue l’un des piliers du livre blanc, en raison de la situation préoccupante du parc automobile français. A l’heure actuelle, la France compterait en effet 10 millions de véhicules de plus de 10 ans, dont 60% roulent au diesel et échappent aux nouvelles normes antipollution.

Une prime pouvant atteindre 1000 euros

L’objectif principal serait bien entendu d’aider les automobilistes à acheter un véhicule plus récent, dans un contexte économique morose qui se ressent sur le pouvoir d’achat. Dans les faits, la prime prendrait la forme d’une aide étatique d’un montant compris entre 500 et 1000 euros. Pour autant, une telle mesure incitative ne pénaliserait pas les finances de l’Etat, en relançant la TVA. Selon les données collectées par la CNPA, en 2017, environ 60% des ventes de véhicules d’occasion ont été effectuées entre particuliers. En relançant les achats de véhicules neufs auprès de professionnels de l’automobile, la prime à la casse pour voitures d’occasion permettrait ainsi de réinjecter de l’argent frais dans l’économie réelle. Par ailleurs, pour renforcer sa proposition, le Conseil national des professions de l’automobile propose de se porter garant d’un dispositif de prêts à taux très bas, pour les ménages les plus modestes.

Le marché de la voiture d’occasion en France

Plus qu’une simple mesure économique, la prime à la casse pour voitures d’occasion se veut également écologique : en remplaçant votre voiture d’occasion par un véhicule neuf, vous contribuez à la diminution de la pollution sur les routes française. Le pari n’est pas gagné, au regard de l’attrait des voitures d’occasion pour les automobilistes français, qui sont prêts à débourser 14.360 euros en moyenne pour un véhicule affichant 15.868 kilomètres annuel parcouru. Selon le Comité des constructeurs français CCFA, les petites voitures d’entrée de gamme de type Volkswagen Polo, Peugeot 208 ou encore Renault Twingo ont représenté plus de la moitié du total des ventes en 2017.

La solution du crédit auto

Prime à la casse ou non, pensez au crédit auto pour financer vos rêves de jantes chromées et de cuir neuf. En effet, découvrez les offres de crédit auto rapide aux meilleur taux parfaitement ajusté à vos besoins pour vous offrir la voiture de vos rêves sans vous ruiner, avec des mensualités adaptées à votre budget. N’attendez plus et découvrir en quelques clics quel voiture vous pourriez vous offrir, en comparant les meilleures offres de crédit auto en ligne.