Tout savoir sur les SCPI Sociétés Civiles de Placement Immobilier

Les deux sortes de SCPI

Il y a deux types juridiques de SCPI :

  • Les SCPI à capital fixe dont l’augmentation des capitaux est décidée par la Société Gestionnaire avec des parts disponibles à l’achat.
  • Les SCPI au capital variable dont le capital est limité statutairement. C’est la Société Gestionnaire qui émet les nouvelles parts et rachète les anciennes.

Les trois groupes de SCPI

Les investissements SCPI se classent en trois groupes :

  • Les SCPI de rendement qui investissent dans l’immobilier du secteur tertiaire (bureaux, commerces, entrepôts…). Ces SCPI peuvent être diversifiées, spécialisées ou régionales.
  • Les SCPI de type fiscal qui ne comportent que des logements neufs ou rénovés. Ils permettent d’économiser sur l’impôt en percevant des revenus locatifs. Ce sont les SCPI Scellier les plus répandues en ce moment.
  • Les SCPI de capitalisation qui permettent de réaliser des plus-values à long terme. Ces SCPI conviennent particulièrement aux ménages lourdement imposés en leur offrant des investissements rentables tout en réduisant leurs impôts.

Fonctionnement d’une SCPI

Il est assuré par :

  • Une Société de Gestion agrée par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers). Elle gère les activités administratives, comptables et financières. Elle collecte les fonds, achète et gère les immeubles et leurs locations.
  • Un Conseil de Surveillance qui assure un contrôle permanent de la société.
  • Une Assemblée Générale qui désigne ou révoque la Société de Gestion, choisit les membres du Conseil de Surveillance, les Commissaires aux Comptes et l’Expert Immobilier. C’est elle qui fixe les bénéfices, vote les résolutions, approuve ou non les conventions entre SCPI et Société Gestionnaire dont elle peut changer les statuts. C’est l’organisme suprême de la SCPI.
  • L’Autorité des Marchés Financiers (AMF), elle supervise chaque Société de Gestion.
  • Le Commissaire aux Comptes (CAC), il vérifie la situation financière de la société.
  • L’Expert Immobilier, il détermine la valeur des biens et la réévalue tous les cinq ans.

 Quel est le profil d’un épargnant SCPI ?

C’est celui d’un foyer ordinaire qui n’a pas la possibilité de réaliser par lui-même un investissement immobilier. La SCPI lui offre alors l’opportunité d’y accéder en gérant à sa place toutes les préoccupations nécessaires à une bonne gestion du patrimoine. Pour en savoir plus vous pouvez visiter ce lien.

  1. Quels avantages pour cet investisseur ordinaire ?

La SCPI, qui s’occupe de la gestion collective immobilière pour des tiers, offre plusieurs atouts :

  • Un accès facilité aux marchés immobiliers
  • Des risques répartis sur plusieurs biens
  • Une stabilité locative
  • L’absence de soucis de gestion
  • Une situation légale
  • Des revenus réguliers
  • Des investissements souples
  • Une souscription simplifiée
  • Une possibilité de financement à crédit
  • Un investissement ou un désinvestissement ajusté à la situation
  1. Les risques d’un investissement SCPI

Le capital investi dépend de la conjoncture immobilière qui peut occasionner :

– Une baisse de valeur du placement
– Une diminution des revenus locatifs
– Un affaiblissement de la société
– La responsabilité financière des associés

La nature de ces risques est celle de tous les placements immobiliers mais avec une sécurisation complémentaire.

  1. La fiscalité des SCPI

Les SCPI ne sont pas assujetties à l’impôt sur les sociétés.Chaque associé est soumis à l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés selon sa fiscalité propre.Les revenus SCPI sont de trois sortes :

– des revenus fonciers constitués par le montant des loyers moins les charges

– des revenus financiers qui proviennent des placements de la trésorerie SCPI sous forme de capitaux en attente, de dépôts de garantie, de dividendes en instance de versement.

– des plus-values déterminées par la différence entre le prix de cession net et le prix de souscription.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *