Crédit immobilier : devenir propriétaire grâce au PTZ reconduit en 2018

Depuis sa mise en place en 1995, le PTZ ou Prêt à Taux Zéro a été reconduit plusieurs fois. Censé prendre fin en décembre de l’année dernière, ce crédit destiné à favoriser l’achat d’une habitation principale a de nouvelle fois été officiellement prolongé en 2018. Et ce, pour les quatre prochaines années à partir du 1er janvier de cette année. Cependant, contrairement au PTZ de 2017, celui qui est reconduit actuellement cible particulièrement certaines zones avec quelques remaniements en plus. Néanmoins, vous pouvez toujours devenir propriétaire d’un logement principal, mais sous certaines conditions.

Un zonage qui a de l’importance

Parmi les importants changements du PTZ 2018 à prendre en compte se trouve un zonage plus ciblé par rapport au PTZ 2017. En effet, il n’y avait aucune restriction de zone l’année dernière pour prétendre au PTZ en vue de faire l’acquisition d’un logement avec l’aide de ce prêt. Vous pouviez par conséquent demander un crédit immobilier, peu importe la localisation de l’habitation que vous souhaitiez acheter sur le territoire français en complément du PTZ.

Mais actuellement, l’octroi de ce crédit a été recentré uniquement sur certaines zones (A, Abis et B1) pour un achat dans l’immobilier neuf. Il n’est donc plus possible de faire d’acquisition immobilière dans l’ancien depuis cette année sur ces zones qui correspondent aux grandes villes. Par contre, vous pouvez faire un achat dans l’immobilier ancien à rénover dans les zones B2 et C qui sont représentées par des communes rurales ou des villes moyennes.

Profiter du PTZ reconduit pour acquérir dans l’ancien

Comme évoqué précédemment, il vous est encore possible de faire l’acquisition dans l’ancien qui nécessite des travaux de rénovation grâce au PTZ reconduit à partir de cette année. À la seule condition que le bien immobilier de vos rêves soit situé dans les zones B2 (notamment certaines communes rurales dans lesquelles les loyers sont relativement élevés) et C (le reste du territoire français hors A, Abis et B1).

D’autre part, vous avez jusqu’à la fin de l’année 2021 pour acheter votre première habitation principale avec l’aide de ce prêt. En effet, puisque le PTZ a été prolongé de quatre ans, il ne faut surtout pas rater une occasion lorsqu’elle se présente afin de devenir propriétaire. D’ailleurs, il est important de noter que le montant du crédit octroyé pour l’achat dans l’ancien reste toujours inchangé comme le précédent PTZ 2017. Il peut s’élever jusqu’à 40 % maximum en ce qui concerne le coût total de l’opération d’acquisition.

Acheter dans le neuf à l’aide du PTZ reconduit de 2018

Le remaniement du PTZ de 2018 encourage clairement les primo-accédants à devenir propriétaire dans l’immobilier neuf sur tout le territoire français. En particulier dans les zones A, Abis et B1 dans lesquelles les besoins en logement se font le plus sentir. D’autant plus que le montant du crédit octroyé ne change pas puisqu’il reste à 40 % au maximum comme l’an passé. Qui plus est, vous pouvez en bénéficier jusqu’en 2021.

Par contre, si vous souhaitez faire l’acquisition dans le neuf dans les zones B2 et C, il ne vous reste que 2 ans pour vous décider. En effet, vous avez jusqu’au 31 décembre 2019 pour franchir le pas et devenir propriétaire immobilier en ayant recours au PTZ reconduit. En outre, il faut également préciser que vous n’aurez droit qu’à la moitié des 40 % de crédit dans ces deux zones, soit 20 % seulement à partir de cette année.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *