Qu’est-ce qu’une assurance-crédit immobilier ?

Définition

L’assurance-crédit immobilière est une garantie qui accompagne automatiquement votre prêt immobilier. C’est pourquoi on l’appelle aussi assurance emprunteur. Elle vise à garantir le remboursement de toutes les mensualités sur un crédit contracté. En effet, durant la durée convenue pour rembourser un prêt, l’emprunteur peut faire face à de nombreuses difficultés.

Ce contrat d’assurance va donc protéger la banque de ces impayés, surtout dans le cas d’invalidité ou de décès. Du coup, même si en théorie, elle n’est pas obligatoire, aucune banque n’acceptera de vous octroyer un prêt si vous ne souscrivez pas à cette assurance à l’avance. Il existe plusieurs types de garanties pour le crédit immobilier :

  • Le décès : selon la quotité assurée, l’assureur s’engage à rembourser totalement le crédit si l’assuré vient à décéder.
  • L’invalidité : selon la quotité assurée, l’assureur s’engage à rembourser totalement le crédit si l’assuré est totalement et définitivement invalide.
  • La perte d’emploi : en cas de chômage suite à un licenciement, l’assureur s’engage à rembourser partiellement ou totalement les échéances du crédit ou bien possibilité de reporter les mensualités.
  • L’incapacité de travail : dans le cas où l’assuré se trouve temporairement dans l’incapacité d’accomplir son travail, l’assureur s’engage à rembourser partiellement ou totalement le crédit.

Les deux premières garanties sont les plus importantes pour la banque ou l’organisme prêteur lorsqu’il est question d’assurance-crédit immobilier. Toutefois, vous pouvez aussi souscrire aux autres garanties susmentionnées. Voir ici.

Lorsque vous souhaitez acquérir un bien immobilier, les banques vous demanderont automatiquement de souscrire à une assurance emprunteur comme sur credit-assurance.com, bien qu’elle ne soit pas obligatoire car c’est tout autant dans son intérêt que le vôtre.

Quels en sont les avantages ?

Le premier bénéficiaire de cette assurance est la banque car étant l’organisme qui octroie le prêt, elle se protège des risques d’impayés. C’est donc un moyen pour garantir la continuité de ses services et d’éviter la faillite puisque les impayés sont les principales causes de ralentissement d’une activité.

De son côté, l’emprunteur sera aussi indirectement protégé. En effet, la dette étant prise en charge par un assureur, elle ne sera pas transmise à vos héritiers en cas de décès. Vous aurez aussi la certitude de conserver le bien immobilier dans le cas de perte d’emploi ou d’invalidité. C’est la raison pour laquelle il faut bien choisir les garanties auxquelles vous souscrivez en vous basant sur vos besoins et votre profil.

D’un point de vue expert

En tant que client, vous devez savoir que les banques font tout en sorte pour que vous souscriviez à une assurance en leur sein même alors que vous pouvez le faire au sein d’un autre organisme. Depuis le 1er janvier 2018, les emprunteurs peuvent résilier librement leur contrat d’assurance-crédit immobilier et faire jouer la concurrence afin de bénéficier d’une baisse sur le coût de revient du bien en question.

 

Combien coûte cette assurance ?

Le coût de votre assurance dépend de plusieurs éléments : la quotité choisie, l’organisme, le type de crédit, le montant du prêt, l’âge et l’état de santé des emprunteurs, la durée du prêt… L’organisme que vous choisirez fera également une évaluation des risques, c’est-à-dire les éventualités de non-paiement dans votre condition. Voir ici.

L’organisme va ensuite déterminer un taux d’assurance TAEA ou Taux Annuel Effectif d’Assurance appliqué sur le montant emprunté, d’où il sera possible de connaître le coût annuel de votre assurance-crédit immobilier.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *